Banc

 

Mes poèmes - Forum - Moi

 

L'analyse

le mardi 12 avril 2016, à 04:49. Posté par glotte


    On le prenait pour une chanson
    Car il fredonnait sur les trottoirs
    À tous les jours avec ses mains
    Ses yeux devant, il fredonnait

    La même chanson qui demandait
    Un peu d'espoir au lendemain
    Son air d'aller jusqu'au marché
    Avec ses fruits et sa pommade

    Il était rouge avec le feu
    D'un grand chapeau posé sur lui
    Car le soleil vivait la nuit
    Et toutes ses peaux tombaient à l'eau

    On le prenait pour une chanson
    Il n'était pas avec les autres
    Là au marché dans les tuyaux
    Les yeux rougis et sans chapeaux

<< Retour aux poèmes

 

 

 

Mes poèmes - Forum - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet