Mélancolies

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Bonheur Joli

le vendredi 17 février 2017, à 11:44. Posté par Micheline


LE CHANT DU CYGNE


XIV


BONHEUR JOLI


Jamais ce ne seront ces moments moribonds
Qui firent pour toujours, de moi, la jeune veuve.
Ce sont surtout ces temps de mortelles saisons
Qui me virent pleurer autant que pleure un fleuve
Qui regrette sa source ombrée de feuillaisons.

Ô mon Amour joli ! Dans ces matins si doux
De notre vie d’antan aux heures éblouies,
Vous dérouliez sans fin nos premiers rendez-vous,
Aux clairs moments semés d’étoiles enfouies
Dans le fond de nos cœurs, protégés des jaloux.

Souvenez-vous, Amour, souvenez-vous toujours,
Combien nous soupirions sous les feuillées tremblantes
Du grand chêne à l’ombrage aussi doux que velours,
Traversé de lumière en tâches frissonnantes,
Souvenez-vous, Amour, de nos tout premiers jours !

Je ne puis me résoudre, en ces temps de douleur,
De me contraindre pour jamais, et faire face
À votre absence qui me torture le cœur,
Depuis l’affreuse nuit qui vous fit laisser place
Au vide le plus vide, empreint d’affreuse peur !

Amour, mon doux Amour ! Vous connaissez l’enfer
Où je tombais alors que vous montiez aux nues !
Combien de temps, encor, pour jouir du transfert
Qui m’enverra vous voir parmi les ingénues ?
Que ce Bonheur joli me soit enfin offert !



M.A.B.M.
Cannes le 11 Février 2017

Page 15
Droits Réservés.

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : /10)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 5 ) (Ajouter un commentaire)
plumeflore le vendredi 17 février 2017, à 14:08
Bonjour chère Micheline en lisant ce ruisseau aux flots remplit d'amour et de tendresse je puis sans rougir vous retourner mes plus sincères compliments, l'amour guide votre plume vers les sommets enneigés par la grâce, votre demeure comme la fleur immortel et beau, votre encre est tout sauf ennuyeuse, moi aussi j'adore vous lire merci pour ce moment de vérité poétique!
Marc!

guillaume le vendredi 17 février 2017, à 14:09
Chère micheline, votre poème est magnifique!!!!il est parfumé de nostalgies, un amour qui ne méritait point d'être rompu,et je ressents profondément votre mélancolie, il faudrait que vous puissiez tourner la page, pour avancer, et croire à l'éclosion d'un nouvel amour qui pourrait perdurer dans le temps, je sais et je comprend très bien votre immense ressenti, et o combien il est difficile d'oublier les souvenirs de cet amour, en espèrant que je n'ai point exprimé de l'indélicatesse envers vous, loin de moi cette démarche, je voudrais vous soutenir moralement, je voudrais que vous rencontriez un nouvel amour sincèrement pour panser les bléssures de votre coeur, car je compatis à vos douleurs, et je ne désire que votre bien être, je veux vous voir heureuse pour toujours, courage micheline, surtout ne perdez point espoir, l'amour fleurira de nouveau en votre coeur, soyez en sûre, moi c'est la solitude qui pèse sur mon coeur, bien à vous chère micheline, sinon j'ai publié votre poème et vos vers sur mon site, je suis sûr que cela vous fera plaisir, c'est normal vos vers vous appartiennent, mes amitiès chère micheline. http://www mes poèmes.net/funky571/ et vous me direz s'il vous plaît si j'ai un peu de talent à travers mes poèmes, merci infiniment d'avance micheline, prenez soin de vous micheline, je suis avec vous pour vous soutenir.

Larose le vendredi 17 février 2017, à 23:56
Bonsoir Micheline Marc a bien raison votre écrit est une pépite, c'est comme un joli tableau avec de touchantes couleurs le rouge de l'amour, le lilas pour la tristesse, le vert pour la tendresse.
le grand amour laisse une trace indélébile, l'amour est immuable, il nourrit le cœur, la plume, la tête!
j'aime beaucoup votre romantico-nostalgie votre plume est savoureuse et pleine de tendresse!
merci pour cet instant de noble poésie!
Marie!

louis le samedi 18 février 2017, à 08:47
Touchant aux larmes !
Amitiés.

Coco le samedi 18 février 2017, à 14:37
Sublime merci

Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet