entre amour et rêve

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Le premier regard (1996)

le mardi 18 avril 2017, à 21:30. Posté par marie


    Le premier regard

    Au premier contact, je t'ai foncièrement détesté !
    Emprunt de ta stupide suffisance, de cette arrogance !
    J'ai évité de te regarder, je t'ai même ignoré,
    ta vision des femmes flics, n'était que pure offense !

    Visite médicale obligée, j'étais présente !
    Confus, impuissant, tu m'as laissée constater,
    ces rougeurs sous tes aisselles, jambes et à l'aine,
    Et là, je n'ai plus souri du tout ! Bouleversée !

    Sérieusement je t'ai demandé de te soigner,
    avec l'infirmière j'ai dealé, trente jours ouvrés !
    pour que ta formation tu puisses continuer,
    évitant in extrèmis que tu ne soies renvoyé !

    Avais-je seulement eu conscience ce jour là,
    que ma vie, par ta faute allait basculer?
    Onze mois à t'en faire baver, tu étais le seul petit canard !
    Refusant de vouloir sauter dans la marre !

    De tous mes élèves, la plus mauvaise note je t'ai donnée !
    De mes deux groupes, appréciée, desquels tu te démarquais,
    exaspérée de ta désinvolture, je me suis en vain efforcée,
    avec tes congénères, dans la marre, te faire enfin plonger !

    Jeu de dupes ! Au fil des mois, guéri, j'ai vu ton corps se transformer !
    j'ai appris le pari fait, qu'avant la fin de promo, à toi je serais !
    Qu'imaginais-tu, jeune effronté ? Que tout juste divorcée, je manquais
    de sexe ? Alors que du plus beau moniteur, j'étais aimée et comblée !

    Mais cela aussi tu l'avais deviné, et tu n'as pas désarmé !
    Sur ma tête tu as versé un verre de flotte, juste avant ma réunion,
    ou en retard je suis arrivée, cheveux mouillés et attachés !
    Encore inquiète, d’avec une seringue d'eau, à l'oeil t'avoir blessé !

    Soirée de fin de promo, dans les bras d'un autre je danse, un exploit !
    dans cette magnifique jupe espagnole, je me sens femme !
    Elle était pour lui! Dans son regard ébloui, je sais aussi que tu me vois,
    du coin de l'oeil, je te vois quitter notre fête, je ne suis pas inquiète !

    Je me sens mal un soir , j'appelle toutes les copines,,prises !
    j'appelle une élève, prise aussi, qui me dit « je gère », je ris !
    trente minutes après, tu es arrivé avec pizzas et fleurs !
    je n'ai pas compris, et surprise, je t'ai fait entrer ! Erreur ?

    Entre pizzas et despés, tous deux un peu ennivrés,
    soudain nous nous sommes embrassés ! Un peu génés !!!
    par la suite nous nous sommes aimés, passionnés,
    pour nous, notre vie délicieusement commençait !!!!!!!!
    pour toi , Seby, mon mari .

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : /10)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 2 ) (Ajouter un commentaire)
aurorefloreale le mercredi 19 avril 2017, à 19:03
Comme parfois , on peut bien mal juger les gens sans vraiment les connaître , ici sa flèche t'a touchée!

marie le samedi 22 avril 2017, à 22:06
oui tu as tout compris! ce poëme retrace le début, il y a presque 22 ans. Mais je n'arrive pas à écrire sur son départ définitif. déjà 2 ans et prés de 4 mois! j'ai particulièrement apprécié ton dernier poëme, je t'ai d'ailleurs posté un commentaire. Merci à toi.

Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet