Les Escaliers

 

Mes poèmes - Livre d'or - Liens - Moi

 

Le Diable Au Corps

le mardi 02 mai 2017, à 16:22. Posté par Cili



Je croyais au silence, aux caches du printemps
Où rouillent à petit les miettes de nos armes ,
Les Autres glanaient l’or pour fondre des instants,
Mais qu’il pleuvait des cris sur mon chemin des Carmes !

Que j’avais pris le temps de voir en larmes l’orge
Dont les lames poussaient sous le plomb de l’ennui ;
Que j’aimais le doux son s’évadant de sa gorge
Lorsque je caressais le monstre sous le lit !

Il avait la dent dure, et creuse, et blanche et vive,
Voulait tout avaler du pain de mes efforts
En susurrant sans cesse « Il faut que je survive,
Conserve pour gardien mon petit diable au corps ! »

Et les ans ont passé, sa force était pour deux,
Et mon cœur était dur, et creux et blanc ; mais garce,
Je n’avais pour gaîté que le rictus de ceux
Qui depuis leur tombeau rient de la bonne farce

Qu’ils jouent à ceux d’en-haut qui croient au renouveau !
J’étais indigne et lâche, et j’en fais voir encore
Même au premier rayon penché sur mon tombeau
Et plantant pour qu’enfin je récolte une aurore…

Le monstre est mécontent, n’aspire pas à l’air :
C’est ainsi qu’il espère en l’ombre me défendre ;
Il voudrait qu’un fond noir traversé par l’éclair
Vienne assassiner l’ange hésitant à m’attendre !!

Si vous cherchez un jour, de l’ange ou du gisant,
Lequel était la femme et… lequel était l’homme,
Vous verrez seulement deux ombres s’embrassant
Sous terre, à l’air libre, où c’est possible, en somme,

Un petit diable au corps accroché à leur sang.



09/16


https://www.youtube.com/watch?v=VGv7YyFNKog



Note aux anciens ami-e-s, ici c'est mespoemes/cecilie maintenant...
je ne trouve plus le mot de passe de mon ancien site. :( Bises à tous !


<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : /10)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 13 ) (Ajouter un commentaire)
guillaume le mercredi 03 mai 2017, à 05:01
bonsoir cili, ton poème est très bien écrit, bravo!!!!!j'adore les mots qui percutent dans les écrits, merci pour ce beau partage, amitiès Chère cili. http://www mes poèmes.net/funky571/

Cili le mercredi 03 mai 2017, à 11:08

Bonjour Guillaume Le Matinal ! ;)

Merci de ton appréciation, qui sera aussi transmise au co-auteur ! Une belle journée à toi. :)))

guillaume le mercredi 03 mai 2017, à 13:22
bonjour cili, je suis très heureux de te revoir sur le site, sincèrement, et gardes la pêche, amitiès cili. http://www mes poèmes.net/funky571/

Loïc le mercredi 03 mai 2017, à 21:35

Salut Cili, et bon retour à toi aussi !

Original comme poème ; je n'ai pas saisi le retournement final tout de suite, mais en relisant les deux derniers quatrains j'ai compris. Sauvée de toi-même par l'amour, pas vrai ? Enfin, *tous les deux* plutôt puisque vos rôles sont interchangeables.

Donc dans tout ça, le monstre sous le lit responsable de tant de vide et de méchanceté, je ne sais pas ce que c'est exactement pour vous... La hargne de la solitude ? Pourtant on le retrouve dans les effusions à la fin... Je sèche.

Autre chose incomprise : pourquoi "chemin des Carmes" ?

Quoi qu'il s'en soit, belle poésie à deux avec Victor Hugo en forme, avec des vers plus longs que d'habitude. Toujours un plaisir de te lire !

Note : Pour la musique, vous ne vous entendriez pas sur "Closest Thing To Crazy" de Katie Melua ? Ce n'est pas très métal (je fais le Signe de la Bête) mais irrésistible, oui !

Bonne soirée Cili !

http://www.mespoemes.net/cellox

mespoemes.net/bluegirl le mercredi 03 mai 2017, à 22:47

Quand on a tant cherché à s'extirper de la dent du diable, et qu'on se prend à sourire qu'il ne nous ai que mordillé, c'est que le diable a changé de visage et de rôle.
C'est devenu un jeu, et ça sent que vous vous êtes amusé à écrire ce poème.
En fait vous semblez vous être piégés avec grand plaisir !
Voilà un retour plus que plaisant...bises à vous deux.
Lola.

mespoemes.net/bluegirl le mercredi 03 mai 2017, à 22:48
...ça SE sent...

Philip (JARDIN DE LUNE) le jeudi 04 mai 2017, à 10:13
Hi, Cili ! Welcome back.
Ah, un retour très sympathique, sur le site.
Nous sommes gâtés, après celui de Loïc et de Lola.
Mais venons-en à ton poème :
Ton (ou plutôt "votre", avec la complicité/participation de l'énigmatique Mister G !) poème aux mots qui claquent, au mots qui hurlent parfois silencieusement (!!) nous basculent et nous bousculent dans un speeding ride à bord d'un rollercoaster où chaque vers nous secoue. Mais à chaque tour, le coeur, loin de cogner plus fort, laisse apparaître l'inconcevable forme des mots, mais des sentiments aussi, pour une fusion salvatrice de ce/ces diablotins qui s'accrochent, et s'accrochent encore à leur destin façonné. Façonné par les jours d'avant. Façonné par les jours à venir. Des lendemains à retrouver, quoi !!!
Une superbe poème ! Tu es priée (et Mister G, too !) de tremper plus souvent ton inspiratrice plume dans ton encrier et de poser tes mots (tes maux aussi, pourquoi pas) sur les pages de notre cher site.
Bravo. Good shot !
Take it easy and take care, Cili.
Amicalement. Philip
(www.mespoemes.net/philipchevalier)

elise289 le jeudi 04 mai 2017, à 21:05
hello Cili,
te voilà, de retour avec un poème écrit en pactisant avec ton cher démon...
un poème sanguinaire , fiévreux mais aussi un peu coquin et joueur.
Qui vampirise l'autre vers après vers?

Un poème délicieux,où l'on voit devine brulant dans les feux d'un doux enfer.

Au plaisir de dévorer tes vers petite diablesse!!

Elise

Cili le samedi 06 mai 2017, à 01:52
@ Élise : bon retour sur mes vers ! bien ce que je disais à Guillaume, je suis contente de retrouver les "mêmes tête"... comme si r n'étais jamais partie ! Bref bref, qui vampirise l'autre tu dis ?? A la fin du poème c'est tous les deux et très joyeusement, mais à la base, c'est plutôt moi qui me trimballe un autre type de démon, du genre résistant au bonheur et qui me pousse à être une teigne même quand je ne veux pas. :( Heureusement que mon Copain est exorciste professionnel :)))) donc voili, il y avait un double sens......

Je vais venir te commenter tes oeuvres, c'est promu. Bises à toi ! merci !

Cili le samedi 06 mai 2017, à 02:03
@Philip : Hello toi de même ! J'aime bien tes deux "façonnés par", c'est tout à fait ça... Toujours la même qualité de lecture dear Philip de Lune :) Alors comme nous sommes façonnés, il y a progression et résultats, et ça marche bien... je suis moins destructrice qu'avant, il va finir par s'ennuyer :/ il avait signé pour une vilaine et que nous arrive -il ??

Merci de ton appréciation sur nos mots, on est bien sur nos montagne russes comme à la fête... touche du bois ! :) 6 ans presque...

A bientôt Philip !

Cili le samedi 06 mai 2017, à 02:08
@ Lola : chère miss, tu as la même vision que Philip et alors ma réponse est à peu près la même... on a eu des orages qui se calment et on a maigri pour passer entre les gouttes... :) Mais le diable est toujours à l'affût. Seulement il a dû mettre de l'eau dans son vin...

Bises à toi !

Cili le samedi 06 mai 2017, à 02:18
@Loïc : Toujours au poste de guet à fouiller la campagne du regard pour bien tout voir hein ? je te réponds à propos des Carmes : pas de métaphore c'est juste le nom de ma dernière adresse avant l'emménagement avec mon ange. "EmménANGEment" quoi... :))

L'origine du monstre, du diable diablotin etc, c'est pour nous deux un passé assez glacé avant de se rencontrer, ça aigrit et les mauvais réflexes ont la vie dure. Ils s'aiment bien même quand on ne les aime pas... Bestioles à dresser !!!

Bises poétiques et à bientôt Loïc !

Cili le samedi 06 mai 2017, à 03:11
Ah wi Loïc aussi : très très belle ta chanson, je la garde pour G et moi mais pour le poème elle est TROP JOLIE... il fallait du punch en doses (tais-toi G, je parle au monsieur là).

Mais merci !! :)

Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet