DreamPoems

 

Mes poèmes - Livre d'or - Liens - Moi

 

Zao-Wou-Ki ( 2 ) ( Pour Mon Amie IMPARFAIT )

le samedi 10 juin 2017, à 10:23. Posté par Pierre







ZAO WOU-KI ( 2 )




Au début furent les signes,
Idéogrammes célestes,
Calligraphie du vent,
Puis vint le Mistral,
Spatial bleuté magnifique,
D’ autres toiles suivirent,
Splendeurs, Chefs-d’ Œuvre, Beautés.
Des paysages pourpres, ocres, blêmes, diaphanes,
Des tourbillons de prismes,
Fleuve cristal éclaté.


Aurores-fleurs chimériques,
Cascades bruissantes diaprées,
Steppes glacées cosmiques,
Poèmes arctiques bleutés,
Prairie violine électrique,
Fusion sidérale pourprée.


L’ Aube fragile s’ envole,
Je préside à la Naissance du Monde.
Les étoiles sont vertes, froides, cruelles.


Le ciel est un lavis, une peinture, une huile,
La campagne est Princesse,
Petite Fille endormie.


La Vie comme un triptyque de ZAO WOU-KI.




( Hommage au Grand Peintre Abstrait Chinois )


( Pour Ma Merveilleuse Amie IMPARFAIT )




<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 4 ) (Ajouter un commentaire)
auroreloreale le samedi 10 juin 2017, à 18:23
Très belles descriptions en ce poème, merci!

Pierre le dimanche 11 juin 2017, à 01:13
Chère Aurore, merci beaucoup! Amitié

domidom le dimanche 11 juin 2017, à 23:26
Coucou Pierre...
Nous étions ensemble hier, nous avons longuement parlé de toi, tout en feuilletant un merveilleuse ouvrage de peinture....Comme elle ne vient plus jamais sur le site, je lui ferais part de cette belle dédicace, afin qu'elle prenne le temps de venir la lire elle même...
Bisous à toi Pierre et merci pour elle....
Domie

imparfait le mardi 13 juin 2017, à 15:58
coucou mon ami,
la peinture de ZAO WOU-KI ne peut laisser indifférente une âme sensible car dans les traits, les vagues, les formes plus ou moins distinctes, il choisit des couleurs aux teintes parfaitement complémentaires afin de faire ressortir de son imaginaire quelque chose à la fois grandiose et différent selon l'état d'esprit de celui qui contemple son œuvre.
Certaine de ses toiles pourraient nous laisser penser que cet artiste était perturbé alors quand même temps on pourrait juste y voir un grand moment de plénitude et une évasion qui transporte la fragilité de l'être bien au-delà des frontières d'une piètre réalité.
En feuilletant cette bible dimanche, là où je voyais des fonds marins avec les restes d'un bateau, mam y voyait un chenal qui ramène le pécheur près de sa belle et Brigitte imaginait une aube nouvelle qui se lève sur le monde,
Difficile de comprendre le moi profond de cet homme mais que tes mots traduisent très bien les traits de ses œuvres et qu'elles soient aube ou crépuscule, terre ou mer, forêt ou désert, vie ou mort, elles resteront toujours un magnifique ouvrage que mon esprit prend un grand plaisir à parcourir pour partir, errer, divaguer et revenir un peu plus différent à chaque fois !
Merci mon ami pour ce cadeau de mots, de vers mais aussi d'images,
Gros bisous du cœur cher Pierre et à très bientôt

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet