JARDIN DE LUNE

 

Mes poèmes - Livre d'or - Liens - Moi

 

Rien qu'un ciel

le lundi 17 juillet 2017, à 07:47. Posté par Philip de Berg


Un ciel d’oiseaux morts hurle ses dernières complaintes,
Et sous les fragments hachés de nos mémoires,
L’océan, figé, émerge des Enfers et s’éreinte.
Hasard transi, dis-moi où sont tes peurs, où sont tes gloires ?

Mon rêve s’est dissout dans l’invisible matin,
Dans le creux d’un dernier songe captif.
Pourtant, somnole un soir fardé d’un dédain
Scrupuleux où j’affronte mon cœur furtif.

Rien qu’un jour encor, pour jeter aux étoiles
Ce que cachaient tous ces mots,
A l’ombre de mes fantômes aux voiles
Ternies par leurs soupirs falots.

Ou rien qu’une nuit pour, à l’aube, maudire
Ce qui survivra de ces rêves froissés
Pour, si tard et si loin, conduire
Un chant lointain, aux reflets compassés.
.......................................................
Aux contours de l’aurore,
Donnez-moi rien qu’un ciel…..

Rien qu’un ciel aux couleurs
De mes songes.

Illustration musicale : Chopin - Prélude n° 4
https://www.youtube.com/watch?v=XwOhMCgd_b0

Illustration : photo Philip (coquelicot dans la forêt pétrifiée - Arizona)

<< Retour aux poèmes

 

commentaires ( 11 ) (Ajouter un commentaire)
paula le lundi 17 juillet 2017, à 09:08
Quel beau voyage autour du ciel qui fait naître des vers pleinsl de poésie d'une beauté amère amère ..mon rêve s'est dissous dans l'invisible matin .., maudire ce qui survivra de ces rêves froissées ; amitiés

Thierry Demercastel le lundi 17 juillet 2017, à 12:03
Un très beau poème...

louis le lundi 17 juillet 2017, à 23:06
Du beau Philip ! Il y a longtemps que je ne t'avais pas lu. Sans doute, à l'instar de ton rêve, suis-je moi-même en pleine dissolution !
Amitiés.

Isabelle le mardi 18 juillet 2017, à 00:51
Bonsoir Philip,

Très beau poème, tellement émouvant à lire, que l'on aimerait souffler de toute nos forces sur les nuages afin de t'offrir ce ciel aux couleurs de tes songes!

J'ai pris plaisir à écouter la musique de Chopin pour finir ma journée tout en regardant ta jolie photo, cette fleur est lumineuse par sa couleur et sa fragilité, j'aime!

Merci de ce très beau partage poétique!
Amitiés
Isabelle :-)

Philip (Jardin de Lune) le mardi 18 juillet 2017, à 07:45
Bonjour les ami(e)s. Merci pour vos sympathiques commentaires.
Je ne peux m'empêcher de céder, pourtant sincèrement, à cette remarque récurrente que je fais régulièrement : vous soulignez tous que mon poème est sympa, évocateur. Il s'agit pourtant d'un poème écrit trop vite, pour courir après le temps et poster (!!!) et qui pourtant est loin d'être parfait, avec mes "tics poétiques" que je connais bien. Mais cependant, merci infiniment, et je vais maintenant répondre personnellement à vos commentaire....

Pour PAULA :
Oui, le ciel est le fil conducteur de ces vers. D'ailleurs, le titre, je ne l'ai mis qu'à la fin, me demandant comment j'allais appeler ce poème chargé de spleen.
Cependant, il n'est pas amer, et ne reflète surtout aucun état d'âme personnel. J'étais parti pour écrire, mais sur un mode poétique, le monde un peu sombre que livrait la pensée d'un William Burrough. Puis le style poétique en a un peu adouci l'aspect ténébreux.
Merci d'avoir aimé ces vers. Amitiés. Philip

Pour THIERRY :
Merci d'être passé, Thierry, et je sais que tes commentaires sont sincère. Toujours une bonne référence pour moi, tes coms. Mais je persiste à dire que ces vers ne sont que très moyens à mes yeux. Amicalement, Thierry. Philip.

Pour LOUIS :
Merci d'avoir aimé, mon ami. "Du beau Philip" ? Mouais....mais c'est vrai, j'ai ma petite technique, basée sur le spleen pour donner une tonalité à mes vers, fussent-ils modérément travaillés.
Quant à ta remarque sur "la dissolution" : plus le temps passe, plus le constat du monde dans lequel nous évoluons et notre propre vie nous conduisent parfois à nous....dissoudre dans une sorte de néant, pas toujours le meilleur refuge. Amitiés. Philip

Pour ISABELLE :
Merci pour ton commentaire, Isabelle.
Oui, le prélude de Chopin, bien connu (et que j'aime à jouer, parce qu'il n'est pas trop difficile, de surcroît !) convenait très bien pour illustrer mon poème.
La photo ? Oui, elle est porteuse de symbolique : lumière et fragilité conviennent bien pour la qualifier.
Ah, il faut quand même parler du poème ! Tu auras lu, plus haut; dans mes explications, que l'idée de départ était une sorte d'exercice de style qui a dérivé vers un poème plus "formaté" dans le style spleeneux ! Donc, pas le reflet d'une réalité personnelle. Simplement, cepenfant, une sorte d'understatement léger et personnel, qui évoque la queste d'un monde...ou d'un ciel, idéal. Mais que chacun cherche, bien sûr.
Amitiés. Philip

aurorefloreale le mardi 18 juillet 2017, à 12:22
pour être tout à fait sincère je vais te confier que ce poème de toi n'est pas mon préféré , le précédent ayant été peut être trop splendide pour supporter la comparaison , je le crois, amitié, aurore

domidom le mardi 18 juillet 2017, à 16:30
Même s'il n'est pas ton préféré, il est pourtant sublime....
Je l'ai lu et relu avec beaucoup de plaisir, j'en ai apprécié chaque vers, chaque mot, chaque rime....
Merci pour ce beau moment de lecture...
Domie..

mespoemes.net/bluegirl le mardi 18 juillet 2017, à 21:10

J'aime bien, surtout le deuxième quatrain.
Le premier est peut-être un chouilla trop tragique pour une intro.
Que le Ciel te guide !!!
Bises, Lola.

Philip le mercredi 19 juillet 2017, à 13:51
Pour LOLA :
Merci pour ton com'.
Ouiiii, tu as raison, j'aurais pu trouver une intro moins tragique !!!!! En fait, ce poème, que semblent apprécier les ami(e)s pourtant, est un peu fait de bric et de broc. Je voulais commencer (et c'est la raison du 1er quatrainà un truc vachement sombre, limite angoissant.
Et je me suis mis à écrire à la première personne, des understatements presque un peu perso.
Jusqu'au regard (apaisé) tourné vers le Ciel. Merci pour ton souhait, chère Lola. Que le Ciel te guide toi aussi. Sincèrement. Bises. Philip.

Pour AURORE :
Merci pour ton com' Chantal. Cela confirme mon impression que j'étais loin d'avoir écrit mon meilleur poème !!!!
L'explication en figure donc dans mes réponses ci-dessus. On ne fait pas toujours de magnifiques poèmes, c'est normal. Amitiés. Philip.

Pour DOMIE :
C'est trop gentil, ma Domie. C'est vrai, il y a quelques jolis mots et quelques belles associations. Mais on part du sombre jusqu'à l'espérant.
Mais c'est la diversité et la richesse de la poésie. A bientôt. Prends soin de toi. Bisous. Philip

Lucille le mercredi 19 juillet 2017, à 22:05
Je partage la propre opinion que tu as de ton poème ainsi que cette, différente et contraire, de ceux qui l'ont commenté. En le lisant, on ne peut qu'être dans l'ambivalence des sentiments qu'il procure car il émane autant du jour que de la nuit, autant du ciel que de la terre, autant du coeur que de la raison, du chant qui s'oppose au silence, du rêve, de la réalité... Rebonjour cher Pierre :-)

Philip (Jardin de Lune) le jeudi 20 juillet 2017, à 13:25
Pour LUCILLE :
Ah bonjour, chère Lucille. Cela fait plaisir de te voir passer chez moi. Je te sais très occupé dans ton "Moulin" et cela te prive du temps pour écrire de la poésie et passer voir les amis.
Oui, dans l'imperfection de ce poème se mélangent un peu, comme tu le souligne, rêve et réalité, silence et chant....
Au plaisir de te revoir bientôt, Lucille. Prends soin de toi. Et toujours bien amicalement.....et dans l'attente de te voir poster un nouveau poème. Philip :-)

Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet