Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

En silence...

le jeudi 20 juillet 2017, à 12:57. Posté par Jaafar Azizi


    Je suis peureux et souffre en silence
    Je souris des fois mais juste en apparence
    Si je pouvais je m'envolerai vers le ciel
    Je m’enivre encore de sa peau de miel

    Les médecins sont cruels et ne mesurent jamais l'avantage
    Ils prennent leur responsabilité à deux mains et m'empêchent de tourner la page
    Leurs propos sont blessants comme des glaives sur mon cœur
    Franchement je n'en peux plus de ce sort trompeur

    Amour et zèle furent de mon côté dans le passé
    Le trépas m'attend au tournant d'une pauvre vie passée
    Mais je résiste à mes démons et vais de l'avant
    Pour un nouveau départ je suis partant

    Qu'on m'emmène loin d'ici c'est mon cauchemar
    Des fois je reste, des fois je pars
    Mais il me manque de la volonté je dois juste en trouver
    A cet âge je dois encore me battre et prouver

    Jaafar Azizi.

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : /10)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 5 ) (Ajouter un commentaire)
guillaume le jeudi 20 juillet 2017, à 14:16
salut mon pote, écrit poignant comme d'habitude, mais c'est beau et bien écrit, les mèdecins tu me les envoie, je les introduirais dans mes tragédies (lol) rires.....gardes le moral mon pote, ne baisses jamais ta garde, continues de lutter, tu as du talent, tu es flamboyant comme le soleil du maroc, à bientôt sur mon site, merci pour ce beau partage , amitiés sincères mon pote. http://www mes poèmes.net/funky571/

Don Kameleon le jeudi 20 juillet 2017, à 17:04
A bientôt cher Guillaume, je ne me lasserai jamais de lire tes beaux poèmes imprégnés de ton vécu et de ta tragédie comme tu dis...Je n'en peux plus de ces médecins qui dictent leurs lois banales sans jamais vraiment prendre conscience du malade...Pour eux nous sommes des cas à soigner, et ils se répètent tous...Si je n'étais pas musulman, ma seule source d'oxygène, je me serais suicidé il y a bien longtemps, car j'en ai vraiment marre de cette vie...

Encore merci de m'encourager, c'est très précieux je t'assure...

Amicalement.

Don.

paula le vendredi 21 juillet 2017, à 11:09
Tu as raison, j'ai une pietre opinion du corps médical ... l'âme et le corps ne font qu'un ; courage pour TA vie ; amitiés, Michèle

domidom le vendredi 21 juillet 2017, à 13:55
Le médecin n'est pas un surhomme, c'est un intello qui ne sait que nous donner des médocs, beaucoup trop à mon avis, mais la poésie, c'est ma médecine de l'âme et du cœur, à elle seule, comme la prière, elle apporte l'apaisement...
( l'abus de médocs, donne des maux d'estomac)...(Rire)
Je t'embrasse, Domie

Don Kameleon le vendredi 21 juillet 2017, à 18:19
Paula :

Courage pour ta vie aussi chère Michèle, je vous espère le meilleur de ce monde...

Domidon :

Les médocs peuvent aider mais ce n'est certes ps suffisant...Il faut s'aider de prière et nous les poètes, guérir nos blessures et cicatrices par notre poésie...Car c'est un don du ciel qu'il faut savoir exploiter avec amour et sagesse...

Amicalement toutes les deux :)

Don.

Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet