Mes poèmes - Livre d'or - Liens - Moi

 

l'INSOUMIS

le samedi 12 août 2017, à 16:37. Posté par Domidom


L'INSOUMIS

***

Jamais je n'oublierai le reflet de tes yeux,
Il racontait pour toi, ton chagrin, ta faiblesse,
Il parlait d'un remord, d'une erreur de jeunesse,
Crachant sur ton destin, tu profanais les Dieux.


Il racontait pour toi, ta faiblesse, ton chagrin,
Comme un vieux perroquet sabotait tes louanges,
Il parlait de tes flirts, miséreux ou étranges,
De tes petits secrets cachés dans un écrin.


Il parlait de jeunesse, d'une erreur, d'un remord,
Pourtant tu te moquais, souriant en silence,
Qu'en tu hochais la tête avec indifférence
Il ne comprenait pas ton profond désaccord.


Tu profanais les Dieux, crachant sur ton destin,
Ton cœur ne connaissait que haine et amertume,
Ton esprit vacillait submergé par la brume,
Tu n'étais plus qu'un mufle, un ignoble crétin.

***
(Droits réservés)
Domidom
Le 12 08 2017

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : /10)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 20 ) (Ajouter un commentaire)
guillaume le dimanche 13 août 2017, à 00:20
Domie, ton poème est beau, j'adore ton style d'écriture, une sensibilité aigüe et charmante, à laquelle je suis très sensible,merci pour ce beau partage, amitiés Domie, je t'embrasse Domie. http://www mes poèmes.net/funky571/

Micheline 1940 le dimanche 13 août 2017, à 07:36
Les remords comme les regrets entachent la vie, l'alourdissant fort péniblement... Or, bien se tenir dans l’existence est le seul remède à tous ces maux que l'on s'impose inutilement !
J'ai beaucoup aimé ce poème, et vous en fais mon compliment chère Domie !
Bien amicalement,
Micheline.

aurorefloreale le dimanche 13 août 2017, à 12:47
quand la vie a à s'obscurcir de remords , se rompt le dialogue , seul le pardon peut effacer ces torts , de faire son mea culpa est bel et puissant effort qui apporte son renfort et fait resourire à la vie sans aucun effort!

Bharati le dimanche 13 août 2017, à 13:44
Duplicité de l'individu qui dialogue avec sa propre culpabilité tout en feignant de n'être pas coupable... Ce reflet dans ses yeux, est-ce son inconscient, sa mauvaise conscience ? Qui sait !
Difficile de vivre avec ses vieux démons et les stigmates d'un passé critiquable, même à ses propres yeux !
Merci beaucoup pour ce très beau partage, intéressant et superbement bien composé !
Amitiés.
Bharati

paula le dimanche 13 août 2017, à 14:11
... changer les remords, les appeler une triste expérience .. une malheureuse erreur et en tirer les leçons peut-être.. Touchée par cette souffrance qui émane de ton poème ; Amitiés de Michèle

domidom le dimanche 13 août 2017, à 15:09
Pour Guillaume...
Mon style n'a hélas rien de particulier, il est simple et sans artifice comme je le suis moi même......
Ceci dit, je suis heureuse que mon écriture te plaise...
Merci pour ta fidélité...
Amitiés profondes, je t'embrasse, Domie..

domidom le dimanche 13 août 2017, à 15:15
Pour Micheline..
Les remords , les regrets ne servent à rien, et même les erreurs, car on ne peut revenir en arrière, cependant, en ce qui concerne les erreurs, on peut toujours essayer d'éviter de recommencer les mêmes...
Merci Micheline, je vous envoie un rayon de soleil, car c'est la première fois qu'il brille en huit jours.....
J'espère que ça va durer un peu, impossible d'aller à la pêche, mon loisir favori...
Bonne fin de soirée et toute mon amitié, profonde et respectueuse...
Domie

Domidom le dimanche 13 août 2017, à 15:21
Les remords, les regrets , pèsent lourd dans le quotidien.....
Même si l'on pardonne certains excès, ça ne veut pas dire que l'on oublie, et justement, c'est notre mémoire qui vient en sourdine raviver les choses, que l'on aimeraient effacer de notre pensée....
Hélas, les mots et les actes ne sont pas toujours compatibles...
Merci pour ta visite...
Amitiés, Domie

domidom le dimanche 13 août 2017, à 15:29
Pour Bharati...
En fait, je crois que tu es peut-être la seule à avoir compris l'objet de ce dialogue, ce reflet, qui essaie de faire comprendre à l'homme ce qu'il est et ce qu'il est devenu....
En fait, je ne suis pas étonnée, j'ai même dit à mon mari, si la nouvelle n'en parle pas, c'est que le poème ne vaut rien....
Je suis heureuse de voir que tu m'a suivi dans mon délire....
C'est aussi cela la poésie, du rêve, de l'impossible et du délire...
Mes amitiés poétiques, Domie

domidom le dimanche 13 août 2017, à 15:33
Pour Paula...
C'est très exactement cela, les remords ne servent à rien, mais les erreurs nous ouvrent les yeux.....
N'y a t-il pas un proverbe qui dit, (l'erreur est humaine à condition d'en tirer leçon)...
Mes amitiés Paula, et merci pour ta visite...
Domie

Shine le lundi 14 août 2017, à 17:05
Bonjour ma domie,
Jamais les regrets n'effaceront le mal qui sera engendré après!!!
Tu as raison,l'erreur est humaine,mais faut savoir tiré une leçon !!!!
Ton texte nous apprend une chose: ne commetons pas d'erreurs pour ne pas regretter après.
Bel écrit ma chère domie....
Je te fais de gros bisous ...
Amitiés.... Shine

ditesmoi le lundi 14 août 2017, à 20:28
Ce que l'on a au fond des yeux est le reflet de nos pensées , savoir le lire est un redoutable avantage.
De la lecture je retiendrais : erreur, faiblesse, jeunesse, ce qui m'inspire une propension à la l'indulgence..
qui atténuerais si tu le permets une chute un peu dure.
De toute façon un bien beau texte Domie.
Je t'embrasse

Micheline 1940 le jeudi 17 août 2017, à 04:59
J'ai reçu votre soleil, chère amie, et je puis vous assurer de ses brûlants rayons ! Après une légère baisse de la température, qui nous fut bien bénéfique pour reprendre un peu son souffle, la chaleur nous revient, et je sens que je vais en souffrir... Allons, ne nous plaignons pas !
Bonne journée à vous, chère Domie, et veuillez trouver ici, mon bien amical et sincère souvenir.
Micheline.

Philip (Jardin de Lune) le samedi 19 août 2017, à 12:52
Coucou, Domie, me voici avec un peu de retard.
Je ne sais si cet "insoumis" est imaginaire ou réel. Peut-être le poème puise-t-il une partie de sa source sur du réel ? Ce qui importe le plus, c'est le message de bon sens, délivré avec simplicité.
Eh, il y a dans chacun de nous un peu d'insoumis et un peu de crétin !!! Après tout, nous ne sommes que des humains avec nos faiblesses et nos forces.
Mais.... heureusement que tout le monde ne profane pas Dieu et le Destin.
Beaux week-end, ma Domie. A très bientôt, gros bisous. Philip
(www.mespoemes.net/philipchevalier)

domidom le lundi 21 août 2017, à 16:21
Bonjour Shine...
Du retard dans mes réponses, mon mari est en vacance, alors, j'ai peu de temps pour l'ordi, on est toujours un peu en vadrouille, ça me change,
quand je suis seule , je ne sors jamais...
merci d'être venue me lire...
je te fais des bisous pleins de tendresse...
Domie


domidom le lundi 21 août 2017, à 16:26
Pour Ditesmoi...
Toujours fidèle sur mes poèmes et de cela je te remercie....
Je ne poste plus très souvent, par manque de temps, mais j'espère que vers octobre je pourrais me remettre à poétiser...
j'ai écris juste un truc comme ça, en vitesse, et je suis heureuse de lire ton commentaire, nous partageons le même pensée...(Nos yeux, ne sont-ils
pas le miroir de l'âme)
Mes amitiés, Domie

domidom le lundi 21 août 2017, à 16:34
Bonjour Micheline!!!
Je suis heureuse d'avoir lu votre message, depuis hier seulement le soleil est de retour en Touraine...
Je vis quand même dans une région étonnante, toujours beaucoup d'humidité,( mauvais pour l'arthrose,) l'hiver, nous n'avons pas beaucoup de froid, et surtout, presque jamais de neige.....
Je vous espère en bonne santé chère Micheline et je souhaite que pour vous, les vacances soient synonymes de joie et de repos.
Sincères et profondes amitiés...
Domie

domidom le lundi 21 août 2017, à 16:39
Coucou Philip...
Complétement imaginaire , comme presque 100/100 de mes écrits....
Il faut bien que mon cerveau me serve à quelque chose, et puis, avec la poésie, on peut tout faire, tout inventer, aimer ou détester les gens, la poésie , c'est un mélange de tout cela, pour moi, c'est aussi une façon de m'évader, et oui, c'est ainsi que je passe mes vacances...
Je vous espère tous les deux en pleine forme et j'espère vous voir en octobre...
Gros bisous , Domie

Philip le vendredi 25 août 2017, à 07:20
Re-coucou, Domie. Oui, oui, ne t'inquiète pas, une visite en octobre est d'ores et déjà prévue ! Tu parles, c'est inscrit dans notre calendrier. Gros bisous. Philip

Loïc le mercredi 13 septembre 2017, à 14:54

Eh bien ! si tu me passes l'expression, et je me la passe vu ton derniers vers : ça envoie du steak. Je ne sais pas quelle personne a servi de modèle d'inspiration pour créer ton héros, mais elle avait dû être vilaine. Toutefois ce portrait est intéressant : on a ici quelqu'un qui préfère accuser les autres, les dieux mêmes, pour tout ce qu'il/elle a fait comme erreurs ; et pourtant le poème indique clairement qu'au fond il sait que c'est sa faute. Eh... Il y a ce qu'on pense, et ce qu'on dit aux autres, n'est-ce pas. Merci pour cette lecture !

Note : coquille à l'avant-dernier quatrain : tu as mis "qu'en" au lieu de "quand" !

Bises Domie !


Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet