Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hymne à l'espoir...

le lundi 11 septembre 2017, à 16:36. Posté par Jaafar Azizi


    Je dois ma fierté à Dieu
    C'est Lui qui me bénit des cieux
    Tomber pour me relever c'est ce que j'ai appris
    Je ne porte aucune attention à ce que le destin a pris

    J'avance malgré la douleur et le vent
    Cette profonde tristesse à laquelle je tend
    Mais personne n'est vraiment heureux ici bas
    C'est la vie dis-je même si j'en vomis mes abats

    L'amour a quitté ma vie pour toujours
    Je ne sais pas si j'y goutterai avec ce son sourd
    L'hallucination maîtresse de mes nuits
    Des vipères venimeuses au fond du puits

    Je rencontre de nouvelles personnes qui passent
    Que vais-je faire avec l'argent que je ramasse
    Dépenser la nuit en drogue ou fonder une famille
    Il faut que je me méfie d'un sort qui pille

    Jaafar Azizi.

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : /10)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 4 ) (Ajouter un commentaire)
aurorefloreale le mardi 12 septembre 2017, à 08:15
Fonder une famille dont on s'éprit me semble joli choix de vie,
Plonger dans la drogue est pénible délit
qui plonge l'être au fon du puis,
Le choix est facile,
Ce qui est plus difficile
Mais se fait docile
Pour le plus grand bonheur
D'une famille créée avec envie!

Don Kameleon le mardi 12 septembre 2017, à 11:39
Ben oui, tout à fait raison ma chère, c'est juste l'ombre du passé qui me colle, je me souviens alors de mes instants passés en fumant de la drogue et en ne me souciant de rien... Je ne regrette pas, mais j'ai quand même de la nostalgie...

Merci pour ce beau partage, en plus en rimes, c'est magnifique !

Amicalement.

Don.

Loïc le mardi 12 septembre 2017, à 16:34

Et c'étaient en effet de beaux instants, pas vrai ? Je me souviens des miens ! Seulement, je suis aussi bien placé que toi pour confirmer que tout excès demande un prix à payer ; pour les extrêmes, ce prix peut être gravissime, mais pour nous qui avons seulement traversé une phase, ce prix est généralement la perte de temps, l'abandon de la recherche du Mieux, bref tant de portes gardées fermées qu'on aurait pu ouvrir. Pour certaines il n'est pas trop tard, pour d'autres si, mais il en existe de nouvelles chaque jour : et maintenant on peut les voir.

... J'ajoute que tu n'as pas que le choix binaire entre prendre de la drogue et fonder une famille. Si pour l'instant tu ne peux faire ni l'un ni l'autre, il y a l'immensité de tout le reste. Perfectionne-toi, ce n'est jamais du temps perdu.

Amitiés !

http://www.mespoemes.net/cellox

Don Kameleon le mardi 12 septembre 2017, à 19:58
Merci de m'encourager cher ami, c'est reconstruisant tout ce que tu dis là...On a toujours la possibilité de faire le bien, et donc, pour moi; de se reconstruire...

Bonne chance dans ton travail Sir...

Amicalement.

Don.

Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet