Ecrits pleins et déliés

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Mon diplôme pour Serge !

le jeudi 14 septembre 2017, à 09:58. Posté par La Mouche Nounouche



(A l'ami Serge Sommer, écrivain, artiste chanteur et guitariste, poète et pour finir psychanalyste. . )

Troubadour ou trouvère
Tant que ça rime en vers
A mon ami troubadour
Mon pote atout d'amour
Langue d'oil ou langue d'oc
Si l'écrit reste ad hoc
On fera pas les Shadoks
En pompant de la doc.
Serge le troubadour
Chante si bien l'amour
Yves le trouvère
Lui ne fait que des vers
Tant sa voix déraille
Donc il s'auto-raille
Car le crabe crie aille
Quand serre on cisaille
Aux vers se cantonne
Quand Serge chantonne
Pour que ça cartonne
Guitare mitonne
Des blues,rocks, ballades
Et cent sérénades
En main du troubadour
Coulent les mots tel l'Adour
Le flot de Serge est là
Sans tracas ni blabla
Troubadour ou trouvère
Tant que ça rime en vers
Remettons le couvert
Restons comme frères
.
La Mouche 17/06/2017.

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : /10)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 4 ) (Ajouter un commentaire)
simon le jeudi 14 septembre 2017, à 10:13
En espérant qu'il apprécie...

clairedeterre le jeudi 14 septembre 2017, à 12:00
Bonjour,
Je trouve que vos ecrits ne procurent aucune emotion,
car ils n'empruntent pas les canaux du coeur mais ceux de l'intellect..
Vous faites de la poesie une idee rimee,meme brillammment.
Je vous imagine plutot journaliste...

La Mouche Nounouche le jeudi 14 septembre 2017, à 14:36
clairedeterre, bonjour, J'avoue ne pas comprendre votre dissociation entre canaux du coeur et de l'intellect. Chacun voit midi à sa porte mais pour moi mon coeur et mon intellect ne font qu'un tant ils sont liés et dépendants, s'alimentant l"un l'autre. En aucun cas je ne suis journaliste et je me contente d'être un cancre autodidacte parti de rien pour arriver nulle part ! - Voir le poème s'y rapportant...

clairedeterre le jeudi 14 septembre 2017, à 14:49
Ce que je veux dire c'est que vous ne transfigurez pas le réel.Vous le livrez tel quel,avec toujours le même rythme un peu dur.Autrement dit,la musique de fond n'est pas pour moi poétique,car l'ambiance est secondaire pour vous par rapport à l'idée que vous voulez faire passer.
Votre poésie se trouve dans les rimes(brillantes),mais cela me parait insuffisant,car vous mobilisez la pensée et non l'abandon à une sensation.
Je vous invite à lire cette pensée d'un philosophe et poète perse du 12éme:
Sharab Suhrawardi qui disait:
"Si les mots viennent du cœur,ils iront droit au cœur,mais s'ils viennent
de la langue,ils n'iront pas plus loin que les oreilles."

Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet