Mes poèmes - Livre d'or - Moi

 

Qu'il est doux de vous lire...

le samedi 11 novembre 2017, à 09:38. Posté par Rêveuse




En terres de Provence


Qu’il est doux de vous lire
En terres de Provence
Mon cœur bat la cadence
Pour soudain s’alanguir.

J’écoute votre lyre
Quand m’endêve l’absence.
Qu’il est doux de vous lire
En terres de Provence…

Tant de secrets désirs
Sous le soleil s’avancent
Sur la vague qui danse
Brûlent nos souvenirs,
Qu’il est doux de vous lire !

*Rêveuse

https://lh4.ggpht.com/Sinz3rIZk44hFGSPT2G4B0VaxAXABT4efNtumY3d1mIkg0WOZIr9NurYeslwmkTre90=w300

<< Retour aux poèmes

 

commentaires ( 9 ) (Ajouter un commentaire)
La Mouche Nounouche le samedi 11 novembre 2017, à 10:10
Qu'en termes élégants ces choses là sont dites !
En plus très musical ! Splendide !

milady44 le samedi 11 novembre 2017, à 10:56
Très doux, très tendre, j'aime beaucoup.
Amicalement
Milady

guillaume le samedi 11 novembre 2017, à 12:12
Rêveuse, ton poème est délicieux, et parfumé d'élégances, j'adore!!!!!merci pour cet agréable moment de lecture, amitiés Rêveuse. http://www mes poemes.net/funky571/

Rêveuse le samedi 11 novembre 2017, à 12:23
Merci mille fois La Mouche!!!!!
très touchée par ce commentaire !
bon samedi et amitiés!

Rêveuse le samedi 11 novembre 2017, à 12:24
Milady, j'aime ces deux mots: doux et tendre, merci de me les offrir ce matin!
belle journée sous le soleil de Provence!

Rêveuse le samedi 11 novembre 2017, à 12:26
Guillaume,
Je suis heureuse de lire votre message!
merci pour ce beau commentaire et bonne journée!

Marie-Rose le samedi 11 novembre 2017, à 21:14
Un désir immense que de te lire ....
Dommage je ne peux voir la photo que je suppose merveilleuse ....
Bisous à toi ....Bonne soirée

Rêveuse le samedi 11 novembre 2017, à 21:39
Un immense MERCI mon amie, je ne parviens pas à mettre les photos comme je le voudrais, mais cela viendra avec le temps!

touchée par ton passage sur mes vers, je t'embrasse fort!

Philip (Jardin de Lune) le jeudi 16 novembre 2017, à 09:34
Bonjour rêveuse.
La Provence comme tout le midi de la France, sont des terres merveilleuses, propices au rêve....et à la poésie, car le soleil et la joie y sont en principe présents.
J'ai le plaisir de me rendre maintenant régulièrement en Provence et j'ai passé ma jeunesse à Cannes, aussi je sais bien combien ces contrées appellent aux rêveries alanguies :)
Ton style poétique est bien identifié à mes yeux, maintenant. J'évoquais dans un précédent commentaire, la peinture de Marie Laurencin à laquelle me faisait penser tes vers. Je persiste dans mon ressenti, à la lecture de ton poème : épure des mots, des vers, qui laissent transparaître l'essentiel de l'émotion.
Amitié à toi, Rêveuse. A bientôt. Philip
(www.mespoemes.net/philip.chevalier)

Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Livre d'or - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet