Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

coucher multicolore

le samedi 11 novembre 2017, à 16:38. Posté par taïa preda



    leurrée à la fenêtre
    par la lumière du soir,
    lorsqu’elle se fond lentement
    dans l'éther,
    je fixe dans mon esprit
    les images des collines en bronze,
    pareilles aux bosses chanceuses,
    quand, en s’embrassant,
    se font caresser par la lumière,
    à l’heure du coucher...

    les crêtes océaniques du ciel
    jettent une traînée en or phosphorescent,
    qui descend sur la nature
    d’une manière ondulatoire
    comme la fumée diaphane
    qui s'évanouit de la pipe
    d’un vieux chaman...

    les oliviers et les cyprès
    font semblant de dormir
    par contre, en simulant l'indifférence
    ils mirent le mouvement de nuages
    bleu, indigo et violets,
    tels les enfants gâtés
    qui, depuis le firmament,
    jouent à la cachette,
    en éclatant et en s’estompant
    à chaque instant...


    taia,
    san regolo in chianti
    le 11 novembre 2017

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : /10)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 6 ) (Ajouter un commentaire)
Rêveuse le samedi 11 novembre 2017, à 17:11
Quelle puissance évocatrice Taïa !!!
C'est superbe et je me suis cru en Toscane au coucher du soleil!
Merci à vous avec mes amitiés

joey de provence le samedi 11 novembre 2017, à 17:16
très beau ce poème merci de le partager amitiés Joey !

rivaudais le samedi 11 novembre 2017, à 18:51
C'est vrai de belles évocations,des images que l'auteur a su ne pas rendre uniquement visuelles. Et çà c'est assez rare. D'ailleurs, à mon avis, c'est une des limites de beaucoup de poètes actuels. Y compris parmi les plus connus. Quelques fautes de français mais qui s'expliquent sans doute par la nationalité italienne de l'auteur. Si cela peut faire plaisir à l'auteur je dirai que tel quel ce poème me plaît bien.

taia le dimanche 12 novembre 2017, à 09:48

le dimanche 12 novembre 2017, à 09:07 par taia...

Bonjour, Rêveuse, bonjour Joey de Provence, bonjour ravaudait et bonjour à tous ceux qui arrivent sur cette page. Vos mots me font un grand plaisir, me rendent heureuse, surtout pour le fait que n'écrivant pas dans ma langue maternelle, j'ai réussi à transmettre des émotions parmi les Français D.O.C. Je regrette pour les erreurs; évidemment je ne les ai pas détectées, autrement je n'aurais pas déposé. J'essaye toujours de n'en faire pas, mais, il paraît que la chose ne me réussit pas si bien, c'est inévitable. J'apprécie vos commentaires, je dirai que j'en suis même très contente et récompensée. J'adore la langue française, et j'essaye de faire de mon mieux, en restant moi-même . La surprise est celle que je ne suis pas italienne, mais roumaine, chose pas sympathique de ces jours... Je vis en Italie depuis 41 ans, j'avais enseigné le français il y 40 ans en Roumanie, où commence ma formation... Depuis, je n'ai pas eu d'autres occasions pour employer le Français sinon par écrit, mais sans "un interlocuteur" vivant... Dans un mot: je vis ma vie intellectuelle avec mes "amis français" de par les livres et médias... Mille fois merci, et acceptez-moi, si possible, roumaine, comme je suis. Amitiés, taia - Voir le poème s'y rapportant...

José le dimanche 12 novembre 2017, à 11:01
Oui quelquefois quelques petites fautes de français (dont certaines ont du charme!) mais beaucoup d'images poétiques très réussies.
Merci, amitiés.

taia le dimanche 12 novembre 2017, à 11:35
Bonjour, José; toute ma gratitude pour votre gentil commentaire. Un bon dimanche et...à plus.
Amitiés,
taia

Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet