Mes poèmes - Livre d'or - Moi

 

A l’antre de l’hiver

le vendredi 15 décembre 2017, à 15:51. Posté par Macha




A l’antre de l’hiver

Il arrive parfois qu’aux portes de l’hiver
Plonge en mon tréfonds une horrible tristesse
Qui envahit mon âme sans délicatesse
Et mon cœur se fait froid en pensant à hier.

Nous étions toi et moi au bord du Paradis
Nulle ombre ne venait noircir notre demeure
Au creux de notre nid étaient douces nos heures
Rien ne pouvait présager des pleurs dans la nuit.

La lumière effacée, se sont éteints les rêves
De notre jeunesse que l’on avait nourrie
Mais le soleil derrière toi s’est endormi
Un rayon parfois m’enveloppait d’une trêve.

J’ai entendu ta voix murmurer dans la nuit
Mes yeux à demi clos vers toi se sont levés
Dans mon sommeil léger là, je t’ai respiré
J’entendais une fois encore tes mots fleuris.

Quand se lève le jour sur ces années passées
De ce voyage traversant les heures sombres
Je sais que tu m’attends là-haut caché dans l’ombre
Plus rien ne m’attriste tu m’envoies ta clarté.

Lorsque se meurt l’hiver, belle joie rejaillit
Sur mon chemin je vais retrouvant le sourire
Toi qui m’as laissé de chaleureux souvenirs
Il faut savoir cueillir le plus beau de la vie.


Macha

<< Retour aux poèmes

 

commentaires ( 10 ) (Ajouter un commentaire)
La Mouche Nounouche le vendredi 15 décembre 2017, à 15:57
Merci Macha pour cette poésie philosophique ou cette philosophie poétique le tout teinté d'un bel amour. Je suis trop ému pour en dire davantage. . .

Rêveuse le vendredi 15 décembre 2017, à 16:42
J'ai ressenti en te lisant, l'Amour avec un grand A, la tristesse, et l'espoir d'un printemps des coeurs!
Magnifique mon amie, bisous forts!

Marie-Rose le samedi 16 décembre 2017, à 08:04
Une tristesse inégalable qui se mêle si bien au bonheur qu'un jour ....tu le retrouveras tout là-haut...

Bisous ma belle

aurorefloreale le samedi 16 décembre 2017, à 10:55
Séparés de corps ,
On ne l'est d l'âme,
tout doit à nouveau se programmer
D'amitié à nouveau aimer,
Je garde la place libre
Pour cette amitié si bien partagée,
D'à nouveau aimer à deux ,
Je le désire pleinement pour toi,
De donner à nouveau refuge sous ton toit,
Se faisant si aimant,
Cela restera toujours à ta portée,
Tout ce que je te souhaite
comme vœux de nouvelle année,
vœux que tu as bien mérités,
Qu'il t'apportent chance et inspirations!!!

Lesmotsbleus le samedi 16 décembre 2017, à 16:07
Il faut savoir cueillir le plus beau de la vie. Tout est dit dans cette phrase, et nul doute que vous avez cueillis le plus beau, pour en écrire une poésie poignante et émouvante. J'ai été captivée par cet écrit, et je vous souhaite qu'à nouveau vous puissiez cueillir le plus beau de la vie.

Macha le dimanche 17 décembre 2017, à 17:26
merci La Mouche Nounouche....il y a des moments à passer....et le temps passe...mes amitiés...

Macha... le dimanche 17 décembre 2017, à 17:29
Ma Rêveuse...ce fut effectivement l'amour aves un grand "A".....le premier et jeunes...mais tu connais mon parcours....les années faisant ....un nouveau chemin c'est offert à moi....mais on n'oublie....et c'est une autre histoire....gros bisous ma belle amie....

Macha le dimanche 17 décembre 2017, à 17:30
Marie tout comme Rêveuse...tu connais mon chemin d'aujourd'hui...bisous ma belle...

Macha.... le dimanche 17 décembre 2017, à 17:32
aurorefloreale...merci....et depuis ma route à prise une autre direction....et chaque histoire est différente....bonne soirée ...mes amitiés...

Macha.... le dimanche 17 décembre 2017, à 17:34
Lesmotsbleus.....
Il faut savoir cueillir le plus beau de la vie. Effectivement...prendre et savoir savourer chaque petit bonheur qui s'offrent à soi....merci...bonne soirée...mes amitiés....

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Livre d'or - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet