stupident

 

Mes poèmes - Livre d'or - Moi

 

étrangeté

le jeudi 08 février 2018, à 12:53. Posté par stupide



    Il était 14h peut être 15, le temps ne comptait plus dans la tanière du monstre. Il était une simple larve assis sur son squelette.
    Quand soudain une étrange étrangeté frappa, à la porte :
    C’était un oiseau dont le chant s’accordait à la musique que jouait l’orgue du salon. Quel délice pour ses pauvres oreilles meurtries !
    C’était l’heure du repas. Nourrir le goinfre était une simple tache mais ce jour ci son cœur endolori ne pouvait oublier sa peine. Car ce jour là c’était l’amour qui frappait à la porte, présentant le soleil en soigneur vaillant, chassant les ombres de la caverne. Quel triomphe ! Le monstre ne mangerait pas ce soir.
    Car il est une étrangeté qu’on appelle amour et qui balaye tout autour, semant parfois quelques guérisons.
    Cessons de ressasser et ouvrons la porte aux oiseaux, offrons leur une branche pour se poser qu’ils y déploient leur gosier et nous inondent de nature indolore.
    Sur une oreille à présent il dormait. Non. Le monstre ne mangera pas ce soir.




<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 2 ) (Ajouter un commentaire)
La Mouche Nounouche le jeudi 08 février 2018, à 13:47
Bonjour, la photo illustrant ton thème ne serait-elle pas prise au musée Robert Tatin à Cossé-Le-Vivien en Mayenne ? . . . Sinon écrit très original. Amicalement Yves

stupide le jeudi 08 février 2018, à 14:48
Bonjour Yves, non apparemment c'est un cabaret, de 1898 nommé "l'enfer" et situé 53 boulevard de clichy à paris, je trouvais que c'était une bonne illustration mais aux vues de la date je ne connaissait pas personnellement. C’est vrai que cela pourrait se situer au musée tatin, je viens de regarder à quoi ça ressemblait. Si vous voulez je vous laisse le lien ou on en parle : http://golem13.fr/tavernes-etranges-paris-1900/
Merci pour le commentaire en tout cas, bonne journée.

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Livre d'or - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet