Poèmes et Fables

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Le cerf et l'épagneul

le lundi 12 février 2018, à 20:53. Posté par Nadège


Courageusement, il cavalait à travers champs
Tel un pur sang, il galopait vers le soleil couchant.
Il connaissait par coeur ces prairies,
Cette forêt où il avait grandi...
Aujourd'hui il fendait à perdre haleine
Cette terre riche de fougères et de nobles chênes.

Ses sabots martelaient la mousse et les buissons,
Tandis que le suppliciaient des ronces aux saillants aiguillons.
Dans sa fuite, l'ampleur de ses bois le gênait :
Ces bois qui lui allouaient fierté et dignité.

Les jappements n'étaient plus qu'à trois pas, peut-être moins.
Dans son dos, le cerf appréhendait le souffle rauque du chien.
Lassé, éreinté, il s'immobilisa et fit face
Emotion humaine : des larmes coulaient abondantes et tenaces...

- "A quoi bon cet acharnement et cette férocité ?
Tout gibier ne peut-il vivre et exister
Sans la crainte d'être traqué
Et pour les chasseurs n'être qu'un jouet ?
L'homme qui t'éduque ne t'a-t-il enseigné
Que jeu de piste, affût et hostilité ?"

- "De mon maître, je ne suis que l'appui.
Je désapprouve et j'exècre tout ceci
Mais je ne dois désobéir à la main qui me nourrit.
Tu es né cerf, je suis né épagneul, à chacun sa vie.
Néanmoins, je brûle de te savoir sain et sauf :
Décampe, presse-toi, fuis, évitons la catastrophe,
Je serai certes battu, enchaîné, privé de pitance
Mais me voici libéré et repu de quiétude à outrance."

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 2 ) (Ajouter un commentaire)
La Mouche Nounouche le lundi 12 février 2018, à 21:46
Comme elles sont cruelles ces chasses à courre, ces chiens de veneurs conditionner pour épuiser le noble cerf aux abois dans des bruits atroces avant l'halali. Comme j'aimerais qu'elles se finissent comme dans ton poème ou mieux que l'on arrête cette odieuse tradition pour viandards avinés bien souvent. . .

Susan (Coquelicot ) le vendredi 16 février 2018, à 09:39
Bonjour Nadège,
Merci pour ce poème , j'adore la fin ...
J'aimerais tellement que les chasses se terminent ainsi , un rêve et c'est aussi cela la poésie ...
Bonne journée. Amitiés poétiques. Susan.
http://www.mespoemes.net/susanchevalier


Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet