Ecrits pleins et déliés

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

12/04/2016

le jeudi 12 avril 2018, à 10:38. Posté par La Mouche Nounouche




    A force d'attendre ta naissance
    Ton retard frisait l'indécence
    Ni une ni deux, ni trois mais douze journées
    De prolongation pour une sortie ajournée
    Pas facile à avaler douze poissons d'avril
    Avant de sortir et te poser sur son nombril
    Attendre le douze avril deux-mille seize
    Pour mettre le nez à la fenêtre, mal à l'aise,
    Youri Gagarine a fait le premier vol dans l'Espace
    Cinquante-cinq ans après tu nous montres ta face
    Pour mettre la barre plus haute encore, jusqu'où ?
    Si tu as les gènes de ton père vraiment casse-cou
    Je ne sais ce que sera ton devenir, ton avenir
    Mais profite de tous les éclats de rire à venir
    Quatre kilos de bonne humeur et de joie de vivre
    Pour aider entraîner tous les autres à survivre
    Ton père m'a mis la larme à l’oeil avec ton prénom
    Gaston, ton arrière grand-père paternel de renom
    Et tu es le premier à pérenniser le nom des Mouchet
    Longue et belle vie à toi le nouveau Gaston Mouchet

    Papymouche ému aux larmes 12/04/2016.:

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 0 ) (Ajouter un commentaire)

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet