Envie d'écrire

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Bravo l'artiste !

le dimanche 15 avril 2018, à 01:14. Posté par Cecel


    Maudite maladie pour une issue fatale.
    Elle germe maligne au cœur de nos cerveaux,
    Taraudant et tuant tous ces espoirs nouveaux
    Qui naissent dans l'esprit de l'attente natale.

    Sa voix va me manquer, ainsi que ses soleils
    Qu'il a su allumer sur des scènes bizarres,
    Des concerts fabuleux, bien loin des tintamarres.
    Sur sa vie se ferment tous les rideaux vermeils.

    Une simplicité pour un cœur sans nuage.
    Les décennies passaient, lui, toujours dans le vent.
    Des soucis de santé, il regardait devant.
    Des fleurs sur le pavé, larmes et paysage !

    Aujourd'hui, désolé, je n'ai envie de rien,
    Une pensée pour lui et je reste immobile
    J'assume tout à fait l'attitude débile
    Là, je ferme les yeux ; je l'entends vraiment bien !


    http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/emile_verhaeren/fleur_fatale.html


<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 6 ) (Ajouter un commentaire)
susan* Coquelicot * le dimanche 15 avril 2018, à 06:35
Un bel hommage pour cet artiste rebelle tombé du ciel ...
Il me manquera aussi !!!
Merci Cecel.
Amitiés
Susan
http://www.mespoemes.net/susanchevalier


debbie le dimanche 15 avril 2018, à 07:49
Bonjour Marcel, très touchante poésie sur ce grand artiste qu'on oubliera pas....
Belle journée à toi
Amitié
Debbie

cecel le dimanche 15 avril 2018, à 08:42
POUR DEBBIE ET SUSAN ;
Merci à vous deux pour ce commentaire touchant. Je n'ai pas prononcé son nom et vous avez deviné son identité : "artiste rebelle tombé du ciel".
Je rajoute une photo. Une colombe dans les mains, cela lui va si bien !
Amitiés.
Marcel

susan* Coquelicot * le dimanche 15 avril 2018, à 09:23
Merci pour ce rajout ...
Cette photo le représente très bien ...
Amitiés.
Susan

La Mouche Nounouche le dimanche 15 avril 2018, à 17:31
"Pars, surtout ne te retourne pas. . ."
Je pleure cet énergumène qui va rejoindre le fou chantant pour faire un bœuf !
Moi je n'avais pas le coeur à lui rendre hommage mais tu as bien fait Marcel car bientôt nous ressentirons son absence dans un monde qui manque de folies. . . Amicalement Yves

cecel le lundi 16 avril 2018, à 01:02
Merci Yves. Ecouter ce mec était un plaisir immense. La rage sur scène et la douceur dans l'échange lors d'un interview. Une belle humilité.
Amitiés.
Marcel

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet