Poésie Diem

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Cher ami

le lundi 16 avril 2018, à 21:14. Posté par Hélène


Cher ami

Ce matin me réveille bien morose,
En pensées contre toi, je me dépose.
Cette distance est pour toi nécessaire,
Synonyme pour moi de manque d'air.

Ces longs silences, réponses à mes appels,
Ces nuits d'attente font naître en moi le gel,
Un froid insidieux qui blesse mon cœur,
Impitoyable, il freine mes ardeurs.

Je lutte et me débats, fragilisée,
Ta solitude je dois respecter.
Mon angoisse vient de tes habitudes,
Ta liberté avec certitude.

Tu les aimes tant, tu les chéries tant !
Auras-tu envie un jour, en son temps,
Dans ta vie de me faire une place
Avant que mon cœur entier ne se glace ?

Ta sagesse, ta patience guident tes pas.
Je t'envie beaucoup ces qualités là...
Vers cette foi, cette confiance guide-moi.
Redis-moi ces mots tendres et rassure-moi.

Ose m'écrire ce que tu ressens pour moi,
Pour que je puisse me réchauffer en Toi.
Il m'importe de me savoir ton élue.
Dévoile-toi et mets ton cœur à nu.

Je pense qu'un réservoir de beaux mots doux
Me sera d'une essence utile pour tout.
Fais des efforts s'il-te-plaît Mon Amour
Que je puisse cultiver Notre Toujours..........................

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 5 ) (Ajouter un commentaire)
mariepaule le mardi 17 avril 2018, à 00:12
Bonsoir Hélène

Une très belle lettre.
Le silence
Ne pas savoir
C'est une détresse pour celui qui atttend...
Un mot
Un geste
Va-t-il ose?

Douce nuit
Marie

susan* Coquelicot * le mardi 17 avril 2018, à 07:43
Merci Hélène pour cette lettre où le mystère est très présent !
J'aurais dû commencer par lire ce poème ...Celui qui suit est une réponse à cette belle lettre ....
Merci encore !
Bon mardi ensoleillé.
Susan

liameliavq le mardi 17 avril 2018, à 17:13
Merci chères lectrices du site de me lire et de prendre le temps de déposer un commentaire.

L'amour venant et angoissant de ne peut-être pas être partagé est universel et a été bien compris par vous.
Vous commencez à comprendre que c'est une suite chronologique qui vient après....
A suivre donc....
A bientôt et merci.
LN.

scorpionne le lundi 30 avril 2018, à 11:42
Ah l'incertitude ! Elle nous ronge et nous fait nous poser mille questions. Au silence, nous préférons une réponse, même si elle est douloureuse à entendre.
Poétiquement,
Jocelyne

liameliavq le mercredi 02 mai 2018, à 02:17
Comme tout enfant que nous avons été, nous avons toujours le besoin d'être rassuré.
Cela apporte une certaine sérénité, un moyen de pouvoir continuer la croyance ou bien de devenir capable de passer à autre chose.
Amitiés.
LN.

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet