JARDIN DE LUNE

 

Mes poèmes - Livre d'or - Liens - Moi

 

Quand tremblent mes mains dans les cendres du soir

le mardi 17 avril 2018, à 07:14. Posté par Philip de Berg


    Les cendres de nos vies sont des chemins précieux
    Qui apaisent le cœur et montent jusqu’aux cieux,
    Pour contempler le Temps et ses vagues furtives,
    Quand nos pas sont trop las de promesses craintives.

    Et quand le crépuscule invite en conquérant
    Nos élans les plus fous, nos regards chavirant,
    Aux festins mordorés des séduisants matins,
    Nos pas sont apaisés dans les brouillards chagrins.

    Et sous mes yeux mi-clos défilent mes Hasards,
    De majesté sertis et de fiers étendards.
    Le murmure alangui des vents crépusculaires
    Entrainent ma folie vers des aubes si claires.
    …………………………………………………………………….
    Et quand tremblent mes mains dans les cendres du soir,
    Loin des rêves et plus près des étoiles……
    Je m’endors.

<< Retour aux poèmes

 

commentaires ( 11 ) (Ajouter un commentaire)
debbie le mardi 17 avril 2018, à 08:32
Bonjour Philip, C'est toujours un grand plaisir que de lire ta poésie. Au début on a l'impression d'être dans un rêve jusqu'à ce que la fin nous emmène dans la réalité. C'est bien comme idée car c'est souvent le contraire qu'on produit , on met un semblant de réalité pour plonger dans un rêve. Donc j'ai beaucoup aimé cette perception du poème. j'adore ces deux vers " Les cendres de nos vies sont des chemins précieux
Qui apaisent le cœur et montent jusqu’aux cieux, " On y ressent l'amour pour la vie . et cet état apaisé aussi. On se plonge dans cette douce réalité. Et elle est belle cette réalité dans ton poème. Bref, j'ai adoré du début à la fin.
Belle journée à toi Philip
Amitié
Debbie

Isabelle le mardi 17 avril 2018, à 08:57
Bonjour Philip,

Une lecture remplie de douceur comme un levé de soleil printanier...Merci de ce magnifique partage, un bonheur à lire, j'ai beaucoup aimé! Bravo

Douce journée ensoleillée
Mes amitiés
Isabelle :-)

Philip (Jardin de Lune) le mardi 17 avril 2018, à 12:54
Pour DEBBIE :
Bonjour Debbie. Merci encore du compliment.
C'est pourtant à mes yeux, un poème "intermédiaire", le manque de temps ne me permettant pas d'élaborer des vers plus profonds et plus travaillés. Mais il me reste, comme l'empreinte indélébile d'un certain style, emprunté à tant de choses, d'ailleurs, et l'on ne sera pas étonné de voir réapparaître des mots que j'utilise si souvent comme : teps, crépuscule, hasard...
Mais mes vers décrivent-ils vraiment une réalité. C'est plutôt d'une sorte de rêverie, de "torpeur poétique", même, dont il s'agit.
Belle journée à toi, Debbie. Amitiés. Philip

Pour ISABELLE :
Bonjour Isabelle. Oui je comprends que tu y voies, selon tes termes "un levé de soleil printanier".
Pour une fois le poème n'est pas empreint de spleen.
Et certaines expression contribue à une ambiance d'éveil printanier ("murmures alanguis", "aubes claires"...)
Belle journée à toi aussi, et toute mon amitié. Philip

mariepaule le mardi 17 avril 2018, à 14:22
Coucou Philip

Quand nos passés " cendre" se meurent, notre corps est apaisé.
Mais une vague à l'âme reste ancrée en nous 'les pas, sont las".

Le deuxième quatrain pour moi, c'est l'union de deux corps, qui au lever du matin va redonner à notre vie, le bonheur d'avancer...tre

Notre o,téroeir vpox, ce que les yeux ne peuvent voir...

Et, les cendres de la jornée se sont consumées...

L'être peux dormir..

J'aidore le premier quatrain, et la chute, elle me fait méditer

Bisous Philip, soigne toi bien
Om
Marie



Philip (Jardin de Lune) le mercredi 18 avril 2018, à 07:19
Pour MARIE :
Coucou, Marie.
Ton interprétation de mes quelques vers est intéressante et surtout très..."plausible" ! Car en fait, ce poème a été écrit sans véritable idée directrice, comme bien souvent. Une sorte de kaleïdoscope d'images et d'idées, un peu disparates au début et qui s'agrègent.
Belle journée à toi, Marie. Bisous. Philip

aurorefloreale le mercredi 18 avril 2018, à 07:46
Philip,

Très profonde poésie , très belle forme bien entendu comme d'habitude pour toi, de la profondeur et de la délicatesse au rendez-vous , avec si belle adresse, la communication se fait pleinement , bravo!

Philip (Jardin de Lune) le jeudi 19 avril 2018, à 06:35
Pour CHANTAL :
Bonjour Chantal, merci pour le ressenti que tu as eu, à la lecture de mon poème. Profondeur des mots ? Je n'en ai pas toujours conscience, mais je pourrais dire que mes écrits, quels que soit les thèmes et le réel intérêt qu'ils pourraient susciter ne sont, en principe, jamais dans quelque chose de descriptif, voire de superficiel à mes yeux. La délicatesse ? Mes mots en font partie.
La communication ? Bah, je suis d'une nature chaleureuse. L'esprit de communication (de partage plus exactement ,en fait partie). Amitié et belle journée. Philip.

guillaume le jeudi 19 avril 2018, à 10:00
Chèr Philip, tes vers sont très beaux!!!!! j'adore tes vers!!!!! les cendres de nos vies sont des chemins précieux, qui apaisent le coeur et qui montent jusqu'aux cieux, pour contempler le temps et ses vagues furtives, quand nos pas sont trop las de promesses craintives. Ces vers sont très beaux!!!!!je ressens l'irrepressible désir de vivre, de s'accrocher à la vie dans ces vers, enfin c'est mon ressenti, à travers un rêve optimiste et somptueux, si je peux m'exprimer ainsi, aussi ton écriture me fascine mon ami, des fois je ne comprend pas, ou très peu tes vers car ils sont élaborés, alambiqués pour mon petit cerveau qui s'achoppe devant la complexité et la richesse de ta langue, je comprend plus en profondeur sur le plan émotionnel, sinon je ne comprendrai rien du tout, hereusement que ma grande sensibilité me sauve pour comprendre les choses, j'admire ton écriture et la richesse de ta langue, bravo mon ami!!!!!!!amitiés sincères mon ami, continues d'écrire. http://www mes poemes.net/funky571/

Philip (Jardin de Lune) le jeudi 19 avril 2018, à 13:21
Pour GUILLAUME :
Bonjour, fidèle ami.
Tu t'es parfaitement imprégné de l'esprit de ces modestes et rapides vers. En effet, ils sont optimistes.
Mais de grâce, ne parle pas de la "complexité de mes mots" tu as dit l'essentiel : tu es réceptif à l'émotion.
Mes mots n'ont pas d'autre but, en honorant si possible la richesse de la langue française, que d'apporter à chaque sensibilité (y compris la mienne, un moment de simple réflexion. Juste se laisser...."bercer" (??) par le verbe.
Merci encore d'avoir aimé. Amitiés.
Philip

Mickaël le jeudi 19 avril 2018, à 17:24
Bonjour Philip, j'aime beaucoup ce poème.
Ou l'on peut s'endormir avec un grand apaisement et sans regrets.
Très bonne soirée Philip. Amitiés Michaël

Philip (Jardin de Lune) le vendredi 20 avril 2018, à 05:54
Pour MICKAEL :
Merci d'avoir apprécié ce poème, Mickaël/ Poème d'apaisement ?
Oui, sans doute. Le tremblement des mains, d'ailleurs, n'a rien à voir de particulier avec l'ambiance apaisée des vers. Amitiés. Belle journée à toi. Philip.

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet