Insaisissable Extase

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Fleur d'Iris

le vendredi 04 mai 2018, à 23:23. Posté par AlexH


    Fleur orangée verdissante dans la prairie de mes allures.
    Je suis le grand hêtre souverain qui domine la vallée des cimes ciselées sur l'horizon polie.
    Sans haine et sans vergogne, sans intime pensée nocturne et censurée,

    Me voilà, tel un nain mammifère, brandissant son couteau face aux géants saugrenues qui s'abrite derrière leur grandeur décadente.

    Enfin des injures pour ma plaidoirie, quand se présentera le procès de la Nature, j'aurai des arguments, en faveur de l'espèce.

    Espèce inhumaine qui nous pompe l'air du Temps.
    Aspirateur d'âme fraîche, néo-libéré estampillé du droit au gaspillage.
    De petits meurtres anodins se commettent chaque jour au nom du profit sacré, pour de la vaisselle d'or , des monuments grotesques et abruptes, des parades faussement étoilées clinquantes et fracassantes.

    Aux êtres vifs et moraux, ayez conscience de l'état des choses et réagissez.

    AlexH - 4 mai 2018


    .

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : 6/10)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 2 ) (Ajouter un commentaire)
asyle le dimanche 06 mai 2018, à 23:16
Beau plaidoyer pour la nature, et on n'y ressent par dessus tout un véritable amour pour l'humanité et la société capitaliste, très beau poème !

lixous le lundi 07 mai 2018, à 00:21
Merci cher Asyle, je craignais que l'"amour" dont vous faites allusion ne soit pas assez explicite mais vous m'avez rassuré !

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet