Luna’s memories

 

Mes poèmes - Livre d'or - Liens - Moi

 

Mère Lune

le samedi 09 juin 2018, à 13:26. Posté par Luna


    Ce soir, la lune est éperdument amoureuse.
    Comme hier, comme demain.
    Perdue dans les profondeurs de tes yeux,
    Entre douce nostalgie et chagrin douloureux,
    Se trouve encore son corps précieux,
    Si bien scellé,
    Coffre des souvenirs dorés.
    Quand tu ne la contemple pas,
    Elle te chuchote des mots tout bas.
    Et quand tu la regardes gaiement,
    Sous son beau drap blanc rassurant,
    Elle te murmure des chants d'amour,
    Toi seul connais tous ses discours.
    Elle les enfermes ensuite dans son cœur,
    Brise tous tes malheurs et tes peurs.
    Elle illumine tes pensée, pour toi,
    Pour augmenter l'écho de ta voix.

    Elle sourit parce que tu l'aimes,
    Tu la suis comme dans un rêve.
    C'est en ce soir de mai chaleureux,
    Que tu t'envoles loin dans les cieux.
    Tu voudrais ne jamais redescendre.
    C'est si dur de redevenir cendres
    Alors qu'on a côtoyé l'éternel,
    En un instant teinté de miel,
    Tel un oiseau déployant ses ailes,
    Qui, alors, se mêle à l'atemporel,
    Se confond de nuances aquarelles,
    Négligeant presque son corps mortel.

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 4 ) (Ajouter un commentaire)
johan le samedi 09 juin 2018, à 16:44
Bonjour Luna !
Votre poème est très envoutant !
sa lecture fut pour moi un plaisir !

"C'est si dur de redevenir cendres
Alors qu'on a côtoyé l'éternel"
Amitiés !
Johan

Susan* Coquelicot * le dimanche 10 juin 2018, à 06:36
Bonjour Luna,
Merci pour ce beau partage poétique qui m'a beaucoup émue ...

*C'est en ce soir de mai chaleureux,
Que tu t'envoles loin dans les cieux.
Tu voudrais ne jamais redescendre.
C'est si dur de redevenir cendres
Alors qu'on a côtoyé l'éternel,
En un instant teinté de miel,
Tel un oiseau déployant ses ailes,
Qui, alors, se mêle à l'atemporel,
Se confond de nuances aquarelles,
Négligeant presque son corps mortel. *

Bon dimanche à vous Luna !
Susan


luna le lundi 11 juin 2018, à 17:26
Merci pour vos commentaires très encourageants !
Belle journée à vous

liameliavq le mardi 12 juin 2018, à 23:58
J'aime beaucoup ce poème non pas lunatique mais fantomatique et romantique comme la lune.
Amitiés poétiques.
LN.

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet