Poèmes d'Henri Durtal

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Le vol du gypaète

le jeudi 11 octobre 2018, à 20:10. Posté par Henri DURTAL


    Le vol du gypaète (2)


    On observait de loin, au flanc de la montagne
    Son aire bien nichée au creux des gros rochers :
    Sa naissance serait un vrai mât de Cocagne :
    Ses fans à cet espoir voulaient se raccrocher.

    Enfin l’oeuf a éclos sous un beau ciel d’été
    Et l’on y vit bien sûr comme un heureux présage :
    Après des mois d’attente enfin il était né
    Et il allait bientôt survoler les alpages.

    Lors l’on vit tournoyer, dans les cimes lointaines,
    L’oiseau tant attendu, d’un vol puissant et sûr ;
    Au-dessus des valons, au-delà des moraines,
    Il découpait au ciel des tranches bleues d’azur.

    Le beau rapace ailé que chantait le poète (1)
    Renait donc dans nos cieux comme Phoenix jadis ;
    Je chanterais aussi le vol du gypaète
    Qui m’emporte là-haut dans un bleu paradis.


    _________________________________

    (1) un jeune gypaêton vient de naître enfin dans la montagne.
    On n’en avait pas vu depuis des années.

    (2) « Seul, tachant d'un point noir le ciel blanc et serein,
    Au loin, tourne sans fin le vol des gypaëtes ; »

    Hérédia, « La Vision de Khèm »

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 10 ) (Ajouter un commentaire)
micheline1940 le jeudi 11 octobre 2018, à 20:37
Bonsoir Henri,
Enfin une renaissance qui tracera bien joliment et gracieusement le ciel ! Mais combien d'autres vols ont malheureusement et définitivement disparus, comme celui pour un temps du gypaête, lui, l'heureux revenant que je salue personnellement.
Heureuse de vous avoir lu avec autant de plaisir !
Bien amicalement,
Micheline.

liameliavq le jeudi 11 octobre 2018, à 22:30
Le rythme de vos vers en un temps qui est si universel, depuis les temps des temps, ne devrait Ô combien ne pas laisser indifférent les lecteurs.... ( J'ai 45 ans et ne suis pas au bout de ma vie... J'espère.... mais.... qu'attendent-ils ?)

C'est que la qualité n'est pas connue et que l'emphase l'emporte sur le travail de celui d'artiste....
Moi, en tant qu'artiste anonyme, je vous le reconnais et suis déçue que vous ayez si peu de commentaires alors que.... Vous le méritez tellement....

Un autre que j'adore aussi est Marcel qui faisait des merveilles en formes fixes tels les triolets, rondels, ritournelles ou schaltiniennes, et ne se montre plus .... Avez-vous de ses nouvelles ? Il me manque...

Bisous de poète.
LN.

henridurtal le jeudi 11 octobre 2018, à 23:08
Bonsoir Micheline. Oui, tant d'espèces disparaissent que cette nouvelle naissance
(que je viens d'apprendre à la télé) redonne quelque baume au coeur.

henridurtal le jeudi 11 octobre 2018, à 23:11
Bonsoir L.N. Merci pour vos commentaires. Qu'il y en ait peu n'est pas très important, pourvu que quelques-uns éprouvent comme vous quel plaisir à lire mes aventures littéraires. Pour Marcel, non, désolé, je n'ai pas de nouvelles. Espérons qu'il nous fasse signe bientôt.
Amitiés poétiques.

rivaudais le vendredi 12 octobre 2018, à 00:28
Cher Henri (je peux?) à mon avis J.M de Hérédia n'aurais pas renié ces vers, malgré son attrait pour le sonnet. Mais sans doute doute se serait-il interrogé sur le quatrième vers dont la tournure ne paraît pas très naturelle. En espérant que ma remarque ne vous chiquera pas. Seule l'estime que j'ai pour vos poèmes m'autorise cette remarque.

henridurtal le vendredi 12 octobre 2018, à 06:28
Bonjour, “rivaudais”. Vous avez raison: le 4ème vers était un peu “tiré par les cheveux” ( j’écris parfois trop vite!) . Je l’ai revu en conséquence. Merci pour votre remarque très pertinente.

henridurtal le vendredi 12 octobre 2018, à 06:34
P.S.: j’ai aussi remplacé “fontaines” par ‘moraines” pour rester dans l’environnélément montagneux.

debbie le vendredi 12 octobre 2018, à 15:49
Bonjour Henri, j'ai adoré cette poésie au rythme doux d'un vol d'oiseau !! Quel précieux moment que la naissance d'un oiseau ! Tu l'as si bien écrit !! Merci pour ce merveilleux partage.
Bon weekend
Poétiquement
Debbie

henridurtal le vendredi 12 octobre 2018, à 17:43
Bonjour debbie. Heureux que tu aies aimé l'évocation de cette re-naissance.

marcek le mercredi 17 octobre 2018, à 14:57
Je découvre cette belle écriture et me permet de féliciter le poète !

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet