Mélancolies

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Abysse Délirant

le mercredi 05 décembre 2018, à 23:00. Posté par Micheline


POÈMES EN CONFIDENCES



CVI



ABYSSE DÉLIRANT





Je t’ai entr’aperçu tout au bord de la dune,
Nonchalant et pensif sous un rayon de lune
Ourlant d’éclats d’argent le ressac permanant
Venant s’en mourir là, tout en bout d’océan…




Je t’ai entr’aperçu, Toi, dont l’âme opportune,
Mon double qui me fut, las, repris sans qu’aucune
Caresse ne me vint consoler du néant,
Quand s’ouvrait à mes pieds l’abysse délirant…




Je t’ai entr’aperçu… puis me vint la rancune
Oppressante en l’état de ma pire infortune,
Me déchirant la gorge et la brûlant d’autant




D’un feu vif dévastant, funeste et arrogant !
Je t’ai entr’aperçu sous une aura de lune,
Cueillant avec tendresse une fleur de calune…





M.A.B.M.
Cannes le 3 Décembre 2018

Page 107
Droits Réservés.


Mes amis, je n'arrive à poster mes commentaires...
Mais le poème pourra peut-être, lui, partir.
Encore une fois, je me sens toute exclue du monde
Cela vient-il du Site ?
Je vous serre dans mes bras, M.

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 4 ) (Ajouter un commentaire)
Rêveuse le mercredi 12 décembre 2018, à 22:14
Bonsoir ma bien chère amie

Je peux enfin venir vous commenter, sans craindre que mon message n'arrive jamais à destination ....

Votre poème est à la fois magnifique et poignant , une fois de plus superbement écrit !!!!!!!!!!!

Un sonnet où se mêlent "l'amour de votre vie" et la douceur de cette perte
que rien ne peut venir combler

Avec toute mon amitié et ma compassion, bonne soirée chère Micheline et merci de votre grande gentillesse à mon égard dans vos commentaires!!!!!!

micheline1940 le samedi 15 décembre 2018, à 17:43
Comme je suis heureuse que vous ne m'oubliez pas, alors que ce temps qui passe est bien propice à ce désenchantement mâtiné d'oubli et de tristesse... J'aimerai pourtant, que ma mémoire lâche prise et fasse fi de son sempiternel devoir du souvenir. Que restera t-il après nous ? Et, forte de l'interrogation, je me demande si nous ne ramons en vain vers un horizon gris, alors que l'espérance se l'imagine en rose, dans un champ de bruyères où la calune domine...
Merci, chère amie, pour votre commentaire, qui me fut gourmandise après cette disette !
Avec mon sentiment sensible d'amitié,
Micheline.

liameliavq le mardi 18 décembre 2018, à 10:46
Un sonnet écrit à la vigueur du désespoir et de la rancune face au drame du deuil de l'être aimé qui est déchirant et met les larmes aux yeux...
Vos interrogations sur l'Après sont légitimes et tous, un jour, nous nous les sommes posées ou nous nous les poserons....
Veuillez croire ma très chère Micheline en ma bien sincère compassion et compréhension.
Je vous embrasse.
LN.

micheline1940 le mercredi 26 décembre 2018, à 17:51
Ma chère Hélène, je n'ai pas réussi à poser mon commentaire sous l'affreuse annonce de la maladie de votre bien chère Maman, et bien que réessayant dix fois, il me fut impossible de faire décoller le texte... Toute pensive, je relisais quelques lignes de ma page et tombais par hasard sur votre commentaire. Aussi, je vais tenter d'y répondre mes remerciements, bien sincères, mais je doute qu'ils se laissent imprimer... J'essaierai toutefois de retenter l'essai, et si la chance ne me sourit, il me restera le soin de le garder sur word et de vous l'envoyer plus tard. J'ai comme l'impression que nous retombons dans les habituels désordres inhérents au Site depuis quelques temps. Dans tous les cas, mille fois merci pour votre commentaire, et croyez bien en ma fidèle amitié.
Micheline

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet