Poèmes que j'aime

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

LE GUITARRERO

le jeudi 07 juin 2012, à 09:29. Posté par MELIFICA


Le GUITARRERO

Je suis aveugle à tes charmes,
Que tu brandis comme une arme.

Tu tournes autour de moi,
Tu mets mon cœur en émoi,
Mon bandeau sur les yeux
M'empêche d'être malheureux

Je sens bien dans tes mantilles
Sous ton cœur qui grésille,
Tout le Feu du Diable
Que tu caches misérable,

Sous tes charmes une larme
S'accroche à mes désirs
Comme un filtre , un élixir
Tes charmes sont tes armes.

Si j'enlève mon bandeau
Je recevrai dans la peau
La flèche de Cupidon
Et je perdrai la raison.

Heureusement je caresse
Le vrai corps de ma maîtresse
Que je pince à genoux
Pour écouter son son si doux

Ma guitare est ma femme
C'est bien elle qui m'enflamme
Quand je serre à genoux
Sa corde au son si doux.

Son point G voilà sa clé
Je crois bien l'avoir trouvé
Quand tu vibres, toi l' unique
Charme de ma musique

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : /10)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 2 ) (Ajouter un commentaire)
Melifica le vendredi 08 juin 2012, à 00:14
Bonjour OliverJanes1950.
Je vous remercie de me qualifier de poète récent, je vois que vous avez compris l'anecdote du docteur ,mais si votre sentiment est de penser un instant que dans ma tête il y a un grain de poète je vous en remercie.
Vous m'avez dirrigé vers les vers de MALAPLATE et je vais passer beaucoup de temps sans m'en rendre compte à lire ses écrits. dans un sens ce n'est pas une punition mais une sevère addition! Je vous pardonne votre oubli qui parfois du clavier est le fruit ,mais il vous sera asurément plus difficile de me pardonner les miens car ce n'est point un point ,une syllabe mais dans son entier "le Bled" qui m'échappe. Ce Jean Malaplate est bien plus attrayant du coté de chez Khayyam et les autres persans plustôt que vers chez Geothe .
Sachez que je n'ai point votre culture et ce n'est point un déshonneur pour moi bien au contraire d'écouter vos conseils. Je ne puis que vous féliciter d'avoir repris tout ce texte au clavier, il est bien sûr intéréssant , comme ce nectar d'accacia qui au premier abord ressemble à de l'eau c'est en le relisant que la flagrante odeur monte de nos papilles faisant monter à travers ciel tous les plaisirs du .miel.
Merci de votre indulgence, Jean jacques

quercylibre le vendredi 08 juin 2012, à 00:58
J'ai écrit ce poème pour illustrer la très belle interprétation au pinceau et au trait de Fidel qui est un véritable artiste, visitez son site avec Durana Fidel ou Fidel Durana infographiste il y a là de l'art!
http://www.mespoemes.net/quercylibre

Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet