Poèmes que j'aime

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

L'ESPAGNE

le dimanche 17 juin 2012, à 00:11. Posté par MELIFICA


L’ESPAGNE

Tu es toute l'Espagne
Commencée en Cerdagne
Et des Celtes montagne
Au rocher que l’on gagne

Tu es toute l’Espagne
Qu’Auguste et Hannibal
Ont tracé à l’épée
Pour un destin royal

Ne reste du sérail
Qu’un regard velouté
Et l’ombre tamisée
Du puissant minaret

Des divines mosquées
Tout de blanc et de noir
Par la pierre habillée
Pour affronter le soir

Des démons et derviches
Seul le souvenir est riche
Ancrés sur les murs délavés
Couches de chaux immaculées

Images dans ma mémoire
Gravées sur un bel ivoire
Des lettres et des chiffres
Qu’à souhait on déchiffre

Espagne tu es la Sierra
Et toutes les Montagnes tu seras
Catalogne un jour
Valencienne toujours

Sévillane au loin
Marquée par le destin
Des armes pernicieuses
De libertés vicieuses

Où es tu République
Pour donner la réplique
Aux mots qu’ont asservi
En leur ôtant la vie

Les phrases en chapelets
Ressemblent à des colliers
Sur vos cous imprimés
Et vos cerveaux coupés

Liberté tu es toute l’Espagne
Liberté tu es si on te gagne.



<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 3 ) (Ajouter un commentaire)
quercylibre le lundi 18 juin 2012, à 06:25
Penser que seule une partie de la population a le droit de vivre en éliminant l'autre est la forme reptilienne la plus aboutie de l'homme
http://www.mespoemes.net/quercylibre

Loïc le mardi 19 juin 2012, à 21:53
J'imagine que le commentaire indique qu'il est surtout question de la période franquiste ? Parce que s'il s'applique à la période actuelle, on pourrait en dire autant de tous les pays qui entourent l'Espagne, et il serait de surcroît exagéré bien sûr.

Quoi qu'il en soit, ce qui me semble ressortir de ce poème est un message du genre "L'Espagne du passé est si belle... dommage que des hommes modernes y habitent" (enfin, "modernes"... du point de vue de l'époque de Franco, si je m'en tiens à mon interprétation).

Si je puis me permettre, j'ai remarqué quelques répétitions : "gravé(e)s" 2 fois dans les 8 pieds suivant "Des démons et derviches", en ce qui ne me semble pas un effet de style -- mais je peux me tromper ; de même pour "coupants" et "coupés", quasi-répétition vers la fin. Je note à tout hasard, mais bien sûr si ç'a été fait sciemment, je n'ai rien dit.

Et il y a une coquille à l'avant-dernier vers !

A ce sujet, concernant les remerciements dans mon livre d'or : vraiment ce n'est rien pour moi de pointer les petites erreurs, et je ne pense pas du mal pour autant de ceux qui en font (heureusement, sinon je n'aimerais pas grand-monde). D'ailleurs, si j'ai corrigé des choses, c'était justement parce qu'il y en avait très peu. Quand la tâche est colossale, je ne me donne pas la peine !

Merci pour les commentaires directs et pertinents sur mes vieux poèmes (j'y ai répondu).

Mes amitiés !

quercylibre le mardi 04 septembre 2018, à 16:06
Je dois remercier Loïc pour son amitié poétique,amitié toute grande car cela est un grand bonheur de ressentir son attention.
Merci Loïc.

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet